Heureusement qu'il y a Findus (29 janvier 2009)

dead_fish1.jpgLu dans le journal local, des extraits du rapport de M. Morard, président de la Société des pêcheurs de Sion:

Nos cours d'eau sont à l'agonie! Aucun n'a été épargné par les activités humaines... Tantôt à sec ou alors purgés, voire canalisés entre deux murs, nos cours d'eau ne sont en rien compatibles avec le développement de la vie aquatique. Les rivières ne produisent en conséquent plus de poissons.

Et pourtant c'est pas faute d'avoir essayé:

En dix ans, 18 millions de truitelles ont été déversées dans les cours d'eau valaisans sans aucun effet sur les captures.

Bientôt le cauchemar de Darwin ?

C'est la preuve flagrante que les cours d'eau valaisans sont stériles.

Et pourtant on sait ce qu'il faut faire

Car améliorer l'état des cours d'eau, comme le prône d'ailleurs la Confédération, demeure la priorité incontournable. C'est à ce prix seulement que la pêche valaisanne retrouvera un peu de sa pérennité qualitative, perdue aujourd'hui, après un demi-siècle passé à détruire les cours d'eau.

findus.jpgHeureusement que maintenant il y a le Green New Deal, le développement durable et surtout, heureusement qu'il y a Findus !

Je sais pas pour vous, mais moi ça me fout le cafard....

 

PS: Les autres mauvaises nouvelles de la journée:

14:01 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : valais