Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Il faut planter des arbres

172373222.JPGPour avoir un sol qui contienne assez d'eau pas loin de la surface, il n'y a rien de mieux que planter des arbres.

C'est une explication que j'ai trouvée dans un forum dédié à l'apiculture. Cette explication parfaitement limpide me plaît beaucoup, même si je n'ai pas la source et ne peux juger de son exactitude.

En ombrageant le sol on fait baisser sa température. Si la température du sol est plus basse que la température de la pluie, l'eau de pluie entre dans le sol. Si le sol est plus chaud que la pluie, l'eau ne peut pénétrer et ruisselle à la surface.

L'eau pénètre dans le sol jusqu'à ce qu'elle atteigne 4°C. (et non jusqu'à ce qu'elle atteigne la roche-mère !)

En atteignant les 4°C, l'eau forme la nappe phréatique. En ombrageant le sol, l'eau atteint plus rapidement cette température, donc la limite de la nappe est ainsi élevée. Donc si vous voulez avoir une nappe moins profonde, ombragez le sol.

Cette eau souterraine peut ensuite "mûrir". Grâce aux gaz relâchés et aux pluies suivantes il se forme un mouvement ascendant et descendant. En haussant la limite de la nappe cet échange est dynamique et constant. En baissant la limite de la nappe cet échange se ralentit et s'arrête, créant ainsi des déserts ou des sols peu fertiles.

Ce flux de bas en haut génère un échange de minéraux et conserve le sol sain.

Un sol sain et fertile produit des plantes saines.

Des plantes saines produisent des animaux sains, mammifères ou insectes.

Vous ne pouvez donc pas faire mieux que de planter des arbres, qui vont ombrager le sol et améliorer la santé de la Terre.

Lien permanent Catégories : Permaculture Imprimer

Commentaires

  • Oui et l'autrichien forestier Viktor Schauberger le répétait sans cesse.

    Les arbres sont des merveilles dont nous commençons a peine a voir la portée. Il remontent l'eau du sol, régulent l'humidité et la température, offrent un gite et couvert pour plein d'espèces animales, végétales.

    ils sont la clé d'un paysage vivant !
    merci pour ton article qui en parle pour leur effet sur l'eau.

  • Je te conseille la lecture de Thom Hartmann: The last hour of Ancien Sunlight. Une bonne et percutante analyse de notre situation écologique, sociale, économique actuelle.

  • A lire aussi sur Le Sens de l'humus: Si on semait des forêts ?
    http://senshumus.wordpress.com/2008/05/14/si-on-semait-des-forets/

  • Si je ne doute pas du bienfondé de cette proposition, je doute de l'exactitude des explications.

    En effet, je ne crois pas que la température du sol profond atteigne jamais les 4° en général puisque plus on descend dans les profondeurs, et plus la température se rapproche de 10 ou 11°.

    Cette température de 1à ou 11° est presque stable toute l'année. La terre s'en approche à partir de environ 2 ou 3 m de profondeur.

    C'est ce phénomène qui est employé en écoconstruction avec les puits canadiens pour préchauffer l'air avant de l'amener renouveler l'air usé d'une maison.

    Notez que cela ne contredit pas, bien entendu, l'intérêt de la présence des arbres pour les sols !

    A part ça, félicitation pour votre blog que je découvre aujourd'hui.

    JLuc,
    http://www.passerelleco.info

  • En effet, peut-être qu'il vaut mieux apprécier l'explication globale plutôt que les détails de température !

    A lire ou à relire "l'homme qui plantait des arbres" sur le blog de Nicollas
    http://jardinons.wordpress.com/2008/12/15/lhomme-qui-plantait-de-arbres/

  • C'est le blog de Karmai :)

    Cela dit j'avais fait un "best-of" dans cette note:
    http://madeinearth.wordpress.com/2008/05/15/eloge-de-larbre/

Les commentaires sont fermés.