Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Révolution néolithique

Colloque sur la révolution néolithique dans le monde

La révolution néolithique est sans doute l'un des événements majeurs de l'histoire humaine. Indépendamment, dans plusieurs régions du monde, des espèces animales et végétales sont domestiquées, permettant une maîtrise des ressources alimentaires. Il en résulte une explosion démographique sans précédent qui conduit en quelques millénaires à des sociétés inégalitaires et violentes où apparaissent des villes et des États.

Ce colloque, associant archéologues, anthropologues, linguistes, généticiens, agronomes, etc., s'interroge sur les causes de cette «révolution» et en décrit les diverses formes grâce aux acquis les plus récents de la recherche.
Il analyse les conséquences sociales, économiques, culturelles, mais aussi écologiques et démographiques de l'invention de l'agriculture et de l'élevage qui est, peut-être, la première grande rupture des équilibres entre l'homme et la nature.

Toutes les conférences en vidéo et podcast !

 

Lien permanent Catégories : Holisme Imprimer

Commentaires

  • “Nulle « date-période » n’est plus cruciale dans l’histoire du monde que celle des environs de 10000 [avant le Présent]. Pourtant, notre globe, et l’humanité qu’il supporte, avaient déjà connu des bouleversements climatiques plus importants, les passages d’une humanité de climat glaciaire à une humanité de climat interglaciaire furent fréquents. Il ne semble pas qu’ils aient eu à ces époques antérieures autant de conséquences. Peut-être s’agit-il d’ailleurs de lacunes de nos connaissances, ou bien d’une impossibilité de notre part d’apprécier des changements aussi lointains. Peut-être l’humanité chasseresse, numériquement plus importante, dense, diversifiée se révèle-t-elle plus « sensible » …”

    Ainsi s’exprimait L-R Nougier dans son livre intitulé « L’aventure humaine de la préhistoire » (Hachette, 1979), se demandant pourquoi la révolution néolithique s’était précisément produite au début de l’âge interglaciaire actuel et pas au cours des âges interglaciaires précédent.

    Je me hasarderai à préciser ci-dessous une tentative d’explication :

    Les archives glaciaires du climat ont dévoilé récemment que l’âge interglaciaire actuel a été beaucoup plus stable que le précédent (l’Eémien, vers 110000 BP {before Present, avant le Présent}), lequel a probablement été assez semblable aux deux qui l’ont précédé (vers 200000 et 300000 ans BP). Ces trois âges interglaciaires instables et de courte durée (environ 10000 ans chacun) n’ont probablement pas été favorables à l’amorçage d’une économie agropastorale par des communautés devenant sédentarisées …

    L’âge interglaciaire actuel (Holocène, débuté il y a 11700 ans) a été bien plus stable et donc bien plus propice à un tel amorçage, tout comme l’a probablement été l’âge interglaciaire d’il y a environ 400000 ans, lequel a duré environ 28000 ans et présentait de grandes similitudes avec l’actuel en ce qui concerne l’excentricité de l’orbite elliptique de la Terre autour du Soleil et l’obliquité de l’axe des pôles par rapport au plan de l’écliptique (1).

    Mais Homo Sapiens, n’avait pas encore émergé il y a 400000 ans. Et les espèces humaines de cette époque n’étaient probablement pas aptes à franchir le saut …

    L’âge interglaciaire actuel durera-t-il aussi longtemps, ou sera-t-il déstabilisé par la perturbation anthropique résultant de nos émissions de gaz à effet de serre ?

    Je ne me hasarderai pas plus loin, n’étant ni climatologue ni préhistorien et sachant que des scientifiques professionnels spécialisés n’apprécieront pas beaucoup qu’un physicien généraliste un peu trop touche-à-tout à leur goût s’avance trop loin sur des terrains qu’ils considèrent généralement comme des chasses gardées …

    __________

    (1) source : www.cea.fr/content/download/4294/22073/file/33_39_masson_54fr.pdf

Les commentaires sont fermés.