Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nouvelles photos

J'ai ajouté quelques photos dans mon album "Autour de la maison".

DSC_0409_mini.png

La présence du biotope (dont je parlerai prochainement) attire de nouveaux insectes. La biodiversité croit rapidement, ça c'est une bonne nouvelle.

Lien permanent Catégories : Environnement Imprimer

Commentaires

  • Concernant la larve de Cetaunia aurata, je trouve souvent dans mon compost des larves similaires mais je pensais jusqu'à présent qu'il s'agissait de larves de hanneton.

    Comment fait-on la différence ? Ces larves sont-elles inoffensives sur les cultures lorsqu'on utilise le compost ?

  • Il y a certainement des critères d'identification précis. A ce que j'ai constaté, la larve de hanneton est plus svelte et plus dynamique.

    Mais c'est encore plus simple: dans le compost il n'y a que des larves de cétoine. Les larves de hanneton se trouvent dans le sol.

    Lorsque je trouve des larves de cétoine dans mon compost, je les remet simplement dedans, car elles sont un agent du compostage. Si certaines sont mises dans les cultures, je pense qu'elles vont simplement terminer leur oeuvre de décomposition sur place, les cultures vont profiter de leurs excréments.

    Vous pouvez aussi en jeter une aux poules et vous verrez qui a inventé le rugby ;-)

Les commentaires sont fermés.