Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Introduction à la permaculture

Voici une présentation que je viens de faire devant un pareterre d'agriculteurs de tous âges.

Introduction à la permaculture pour les agriculteurs from Dominique Kuster on Vimeo.

J'ai essayé d'en dire un maximum en un minimum de temps. La présentation a été vraiment calibrée pour des agriculteurs, un public pas vraiment acquis à ces théories.

Je vais tenter de la faire évoluer, ou de la rendre plus générique, toutes vos suggestions sont bienvenues.

Je sais déjà que je vais y intégrer les questions et surtout réponses les plus fréquentes.

Lien permanent Catégories : Permaculture Imprimer

Commentaires

  • Bravo, c'est du concentré.
    J'ai transmis la vidéo à la conseillère municipale en charge des agriculteurs de ma commune. J'espère que nous pourront en faire une projection lors d'une prochaine réunion. Je vous contacterai pour les modalités si nous arrivons à le mettre en place.

    Effectivement le livre Effondrement est très intéressant.

    Laurent

  • Merci. J'ai modifié la licence, il n'y a pas de problème pour l'utiliser et la projeter dans un cadre non commercial tant que la source est mentionnée.

    Ceci dit, ça me fait bien sûr plaisir si je suis tenu au courant des projections publiques.

  • Salut Dominique

    Bravo pour cette vidéo, elle est proprement géniale !
    Je l'ai mis en ligne ici : https://sites.google.com/site/traductioneditionpermaculture/ressources/videos

    Bonne continuation

  • Waouh !
    Je suis impressionnée & contente de voir que tu continues à faire connaître autour de toi la Permaculture avec autant de pertinence.
    Je reviens à l'instant d'un rendez-vous avec le directeur du Centre Social de ma commune, plus que jamais décidée à faire avancer la Transition ! J'ai avec lui enfin trouvé une personne ressource pour l'enclencher.
    Je fais le tri dans les documents à lui transmettre afin qu'il puisse s'appuyer dessus pour transmettre à son tour.
    Visionner ta vidéo me rempli de joie. Nous avons de plus en plus d'outils pour participer à une meilleure compréhension des enjeux & surtout présenter des solutions certes, mais avant tout des outils qui nous permettent d'envisager l'avenir sereinement à partir du moment où l'on agit.
    Au plaisir de te croiser bientôt

  • Salut Dom,
    Magnifique présentation. Concentré de choses à savoir. Finalement on a l'impression de déjà tout connaitre, mais le fait de réunir et synthétiser ces informations sous cette forme nous enseigne indubitablement que l'humain doit de temps en temps s'extraire de son quotidien, s'élever un peu et réfléchir autrement. Si tu réussis à changer le ton trop "neutre" je suis sûr que ça intéresserait des profs d'école. Et comme à mon avis les "vieux" sont trop bouchés pour accepter le moindre changement, (le fameux: On a toujours fait ainsi...) c'est vers les tout jeunes qu'il faut aller, eux sont capables d'intégrer une manière de penser différente.
    Beau boulot.

  • Bonsoir Dominique
    Excellente initiative et vidéo appropriée pour une démo devant des agriculteurs. c'est déjà une priorité si l'on veut restaurer nos sols, changer les pratiques culturales, maitriser les énergies... je pense qu'on pourrait la compléter sur d'autres thématiques ( éco habitat, processus démocratique et développement local, méthode du consensus... pour éviter de tomber dans le piège technocratique et ou technologique et en insistant comme tu le fais sur la problématique " "soutenable" de la transition dans toutes ces formes. N'oublions pas que si nous voulons promouvoir la permaculture, il faudra aussi être en mesure de s'adresser au 80 % des urbains qui constituent nos villes.
    mais ce que tu as déjà réalisé constitue une base de travail excellente. sur le plan pédagogique, il semble fondamental de faire renaître chez nos enfants des capacités d'observation que nous adultes avons perdu; en permaculture l'instinct puis des techniques d'observation sont déterminantes pour aborder comme tu le fais l'approche du design, mot très compréhensible pour les anglo saxons mais peu évocateur pour les latins voire source d'incompréhension. on pourrait lancer un forum pour trouver un autre mot: je n'ai pas réussi à le faire mais le regard anglo saxon " the biais" est à adapter à notre culture. n'oublions pas non plus que nos grand parents étaient des agriculteurs " biologistes" dés lors que sur leur petites exploitations la polyvalence était de mise et excluait l'apport extérieur d'intrants chimiques.
    Enfin, comme tu l'as fait, je crois qu'il est temps de développer une task force d'information et de formation ( désintéressée...) pour multiplier les conférences , les reunions, les outils comme ta vidéo...
    Vaste problème mais très serieux et qui pourrait éviter à la permaculture d'^tre récupérée comme un sujet à la mode thème de formation rémunératrice pour des formateurs " gourous" et patentés". loin de l'éthique tout cela
    et de celle de partager les surplus y compris de la connaissance ou des expérience . en tout cas cela est ma posture.
    encore merci pour cette initiative
    où résides tu?
    j'aimerai te rencontrer: j'e souhaite lancer un mouvement de transition sur Annecy.
    à +
    Très cordialement
    Guy
    0680705147

  • @moilamain: une mine d'or ce site de ressources sur la permaculture

    @Véronique: bonne chance pour ta transition

    @jcWatt: il faudrait que je trouve une autre voix, ou que je parle différement ?

    @Guy: J'habite en Suisse dans la vallée du Rhône. Je pense qu'il y a de la marge avant que la permaculture devienne un sujet à la mode. Dès que j'ai le temps je vais réfléchir à une éventuelle adaptation pour les urbains. Tu trouveras certainement des gens intéressés sur Annecy sur http://groups.google.com/group/objectif-resilience

    @tous: idées et suggestions pour la complémenter sont bienvenues.

    @tous les lecteurs anglophones: une toute nouvelle vidéo du même genre, mais en bien mieux : There's No Tomorrow http://youtu.be/VOMWzjrRiBg

  • Merci pour cette vidéo précise et intéressante.

  • Sur la forme, c’est plutot bien illustre mais je trouve que le ton de voix doit etre un peu plus punchy! Il faut peu etre marquer des temps de pose plus long sur des sujets importants comme le zonage.
    Sur le fond, je suis déjà acquis aux idees mais je vois mon oncle ancien vigneron qui après avoir perdu ces vignes sous fond de crise, c’est recycle en mareche. Et il a du succes le bougre tout les gens des communes environnentes viennent lui acheter ces salades, ces tomates et autres legumes.
    Et mon oncle pour moi c’est le paysan ! Et pour lui faire changer d’idees sur la facon de faire pousser ces legumes, il faut se lever tot le matin. MAIS SURTOUT LUI PROUVER QU’ECONOMIQUEMENT IL VA FAIRE DES ECONOMIES.
    Il a ces habitudes, il connait tout le monde, il va acheter ces graines pre-traites, ces poussins il va au marches toujours chez les memes, ils boivent le canon de rouge, c’est l’ecosysteme des campagnes. Et tu n’arrives pas avec des gros sabots, sinon la resistance sera proportionnel a la charge.
    Il me semble que l’approche doit etre sur la mise en avant des benefices pour le producteur, je suis desolee de rappeler cette veritee mais le monde agricole n’est pas revolutionnaire, il est tres conservateur avec ces bons et mauvais cotes.
    J’adore mon oncle mais je ne vois vraiment pas comment l’amener dans la permaculture, si ce n’est que le jour ou le petrole aura depasser les 200 euros, et encore !!!
    Donc pour conclure, pour parler a une population paysanne (je precise qu’il n’y a rien de pejorative dans l’utilisation du mot paysan, tout au contraire), il faudra mettre en avant les benefices economiques et pas seulement des concepts de developpement durable.
    En tout cas, bonne chance et belle initiative.

  • @Enoch : Merci pour le commentaire.
    C'est bien là le problème, les bénéfices de la permaculture ne sont pas visibles à court terme, et ils ne sont pas, pour l'instant, financiers.

    Je sais que les paysans sont très sensibles aux économies d'argent, d'ailleurs si la majorité utilise moins de pesticides ou d'engrais de synthèse, ce n'est pas par sensibilité environnementale mais simplement parce que ça coûte de plus en plus cher.

    Les paysans qui ne sont sensibles qu'à l'aspect économique des choses ne vont jamais passer à la permaculture et cette présentation ne s'adresse pas à eux. Pour eux il faut effectivement d'autres arguments, comme le non travail du sol, l'agroforesterie, et encore...

    Cette présentation s'adresse aux agriculteurs, mais particulièrement à la minorité qui se pose quelques questions et essaye de comprendre les problèmes liés à la durabilité, l'énergie et leurs implications sur le long terme.

    Quant au baril à 200€, les implications sont probablement déjà lourdes mais je n'ai pas encore de vision très claire.

  • Bonjour Dominique,

    Je vous remercie pour cette vidéo. Je l'ai mis sur notre blog car elle concentre les messages que nous voulions faire passer.
    Bravo !
    J'espère que nous serons de plus en plus nombreux à agir dans ce sens afin de construire la terre de nos enfants plus convenable.

  • Bonjour Dominique... j'ai commencé le sous-titrage FR de cette vidéo via Amara (plateforme en ligne)
    http://permamara.mirocommunity.org/video/2/introduction-permaculture-agri
    Ainsi elle pourra être plus facilement traduite... dans toutes les langues.
    C'est la première fois que je tente ce genre de truc... c'est pas mal, long, mais cela en vaut la peine je crois.
    Je pense que tu peux intégrer cette vidéo si ton blog accepte le javascript en édition... tu peux si tu le veux proposer une vidéo FR ou autre à la petite collection qui débute sur : http://permamara.mirocommunity.org/submit_video/
    bien à toi
    Seb. Lodève.France.

  • @seb: merci mais à première vue le résultat ne me semble pas très convaincant. Si je comprends bien, les sous-titres sont gérés par un autre système (amara) qui les rajoute par-dessus la vidéo de vimeo. Le problème est que les textes cachent une bonne partie de l'image et qu'il n'est pas possible de l'agrandir.
    Il serait peut-être mieux de sous-titrer directement la version sur youtube http://youtu.be/k1nPmQVpNkA

    Voici le texte intégral lié à chaque écran http://bit.ly/XRCuqh

    J'avais l'idée de le traduire et de refaire une vidéo intégralement dans une autre langue mais je n'ai pas encore eu le temps.

  • salut, tu as raison... les sous titres prennent pas mal de place à l'écran... peut-être, on peu arranger cela... en tout cas ils sont téléchargeables dans un format plutôt passe partout je crois... le but de Amara est de permettre la traduction participative des vidéos dans tout un tas de langues par des vrai gens ! Il y a quelque chose qui m'a fasciné... Bon en fait, je teste cette plateforme. Je ne connais pas encore bien. Je crois savoir que les conférences TED utilisent cette plateforme. Peut-être même google donc Youtube (on peut intervenir sur leur sous -titre?)... je sais pas en fait ça fait 5 jours que j'ai entrepris d'essayer avec cela, je continu mon coup de zoom et te tiendrai au courant si cela se révèle intéressant finalement.
    Le travail de sous titrage est parfois difficile quand on parle trop vite;) merci pour cette vidéo de qualité qui m'était rester dans un coin de tête.
    S.

  • Oui, la synchronisation des sous-titres c'est pas évident !
    Si tu me passes ton fichier de sous-titres, je dois pouvoir l'importer dans youtube.

  • Oui ! on peut les importer dans youtube !
    mais j'ai pas de mail direct pour te joindre. moi scabeau[at]yahoo.fr
    dis moi tu dans quels formats tu préfère (amara en propose plusieurs)?
    ps: j'ai continué mon test sur http://permamara.mirocommunity.org/video/2/introduction-permaculture-agri
    en proposant quelques lignes traduites en english.. jette un oeil c'est pas mal quand même...
    si tu veux je te donnerai par mail mes codes d'acces pour amara...
    bien à toi
    S

Les commentaires sont fermés.