Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Environnement - Page 2

  • Mort aux vaches

    cow-fart.jpgHier, le législatif communal dont je fais partie a été invité à la présentation d'un nouveau projet lié à l'approvisionnement d'eau potable pour notre commune. L'élément principal est l'installation d'une unité d'hyper-filtration, indispensable pour que l'eau captée en montagne soit potable.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Environnement, Humeur Imprimer
  • Pendant que le monde brûle

    Cover.pngDerrick Jensen est un auteur américain, pas encore traduit en français, dont je viens de terminer une nouvelle au format BD.

    Derrick Jensen est un auteur américain, anarchiste, partisan du sabotage environnemental, vivant en Californie, il a publié plusieurs livres défiant la société contemporaine et les valeurs culturelles parmi lesquels The Culture of Make Believe (2002) et plusieurs essais.

    Jensen dénonce ce qu'il appelle la haine, la malhonnêteté et l'effet destructeur dans la culture industrialisée contemporaine. Il argue du fait qu'en dépit des dommages faits à la planète, le système politique et industriel et la culture plus large les soutenant ne changeront jamais volontairement de direction. Par conséquent, il propose que les écologistes soient plus actifs en commettant des actes d'éco-sabotage pour frapper "les points d'appui et goulots d'étranglement", points faibles du système industriel, afin d'accélérer sa chute irrémédiable et laisser à la Terre une chance de récupérer. Comme il dit, "chaque matin quand je me réveille, je me demande si je devrais écrire ou faire sauter un barrage" (wikipedia).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Environnement Imprimer
  • Heureusement qu'il y a Findus

    dead_fish1.jpgLu dans le journal local, des extraits du rapport de M. Morard, président de la Société des pêcheurs de Sion:

    Nos cours d'eau sont à l'agonie! Aucun n'a été épargné par les activités humaines... Tantôt à sec ou alors purgés, voire canalisés entre deux murs, nos cours d'eau ne sont en rien compatibles avec le développement de la vie aquatique. Les rivières ne produisent en conséquent plus de poissons.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Environnement, Humeur Imprimer
  • Agroécologie, nouvel oxymore ?

    Est-t-il écologique d'artificialiser la nature ?

    Un texte de Thierry Sallantin du 28.8.2008

    • Vers une réintroduction des méthodes douces d'artificialisation des forêts en décolonisant notre imaginaire d'occidentaux ne jurant que par l'AGER (guerre à la nature !)
    • Nouvelles interrogations autour des notions de SYLVA, AGER et HORTUS
    • Exemples des agricultures Wayampi (Guyane française) et Yanomami (Venezuela)

    Texte complet

    Note: je n'en n'ai pas encore fait une lecture exhaustive, je mettrai mes commentaires plus tard.

    Lien permanent Catégories : Environnement, Permaculture Imprimer
  • Développement durable vs décroissance

    Le petit Jésus n'étant plus tellement à la mode, ce Noël nous avons parlé de développement durable.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Economie, Environnement Imprimer
  • Les abeilles disparaissent et alors ?

    Les abeilles disparaissent, c'est un fait, amplement relaté et discuté mais le problème est ailleurs.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Environnement Imprimer
  • Joyeux Overshoot day !

    i89551repere.jpg"Demain, nous commencerons à vivre à crédit. Nous consommerons plus de ressources que celles que la nature produit de façon renouvelable", annonce La Repubblica. Le 23 septembre, explique le quotidien romain, "c'est l'Overshoot Day, le jour où l'humanité va commencer à entamer son capital de ressources naturelles pour 2009". Et nous devrions clore 2008 en ayant consommé 140 % des ressources naturelles destinées à cette année. Le calcul a été fait par l'ONG Global Footprint Network, qui mesure l'empreinte écologique – la marque que chacun d'entre nous laisse sur la planète en prélevant ce dont il a besoin pour vivre et pour éliminer ce dont il n'a plus besoin. "En 1961, la moitié de la Terre était suffisante pour satisfaire nos besoins", note encore La Repubblica, pour qui "1986 a été la première année où l'humanité a utilisé plus de ressources que celles offertes par la biocapacité de la planète. Mais, cette fois-là, le rouge avait commencé le 31 décembre. En 1995, l'Overshoot Day est tombé le 21 novembre, date à partir de laquelle la quantité de bois, de fibres, d'animaux, de verdure, etc., consommée a dépassé la capacité des écosystèmes à se renouveler. Le prélèvement a commencé à entamer le capital à disposition, dans un cercle vicieux. Selon les Nations unies, si rien n'est fait pour enrayer le phénomène, en 2050, l'Overshoot Day tombera le 1er juillet : nous aurons alors besoin d'une seconde planète dans laquelle puiser les ressources nécessaires afin de maintenir le même train de consommation."

    Copié sans autorisation du site du Courrier International mais l'article n'est pas visible aux non abonnés.

    Lien permanent Catégories : Environnement, Humeur Imprimer
  • Le troupeau aveugle

    907874428.gifC'est le titre d'un roman SF de John Brunner paru en 1972. Le troupeau aveugle dont, on peut lire un résumé/critique, m'avait déjà beaucoup impressionné lorsque je l'ai lu il y a environ 20 ans.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Environnement, Humeur Imprimer
  • Echec du dessalement

    Lors d'une discussion récente j'évoquais le manque d'eau potable, ou au moins utilisable pour l'agriculture comme facteur majeur de troubles. Ma source principale d'information étant le livre La guerre de l'eau de Vandana Shiva.

    On m'a rétorqué que les technologies de dessalement (ou dessalage, qui est un processus permettant de retirer le sel de l'eau salée pour la rendre potable ou l'utiliser pour l'irrigation) fourniraient (notez le subjonctif) des quantités illimitées d'eau. Face à ce genre d'argument, j'arrête généralement la conversation, à moins que je dispose de quelques heures pour expliquer qu'il faut beaucoup d'énergie pour cette opération, que l'énergie devient denrée rare et que les pays qui ont besoin d'eau ne sont pas nécessairement au bord de la mer.

    Grâce au blog de Sharon Astyk je dispose maintenant de l'argument-qui-tue: l'Arabie saoudite cesse de produire du blé par manque d'eau.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Energie, Environnement Imprimer