Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

effondrement

  • Contre-choc pétrolier ? Intox !

    Il n'aura échappé à personne une série de bonnes nouvelles au sujet de notre approvisionnement en pétrole. Les États-Unis seraient en passe de devenir exportateurs de pétrole grâce à leurs gisements de gaz et pétroles de schistes. Le Temps du 5 mai titrait L'AIE prévient qu'un contre-choc pétrolier a débuté (article).

    Et je ne compte pas les annonces de fin du pic pétrolier grâce à des nouveaux gisements ou des nouvelles techniques d'extraction que les pessimistes du pic pétrolier n'avaient pas prévu.

    D'après les données de l'agence internationale de l'énergie (IEA), notre futur en ce qui concerne les produits pétroliers et dérivés devrait ressembler à ça : 

    sunset+of+petroleum_html_m4a31535e.png

    De l'intox...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Energie Imprimer
  • Ce à quoi ressemble le pic pétrolier

    Résumé de What Peak Oil Looks Like de John Michael Greer, et traduction intégrale en français.

    Il y a une décennie, certains expliquaient ce qui se passerait au moment du pic pétrolier si aucune mesure n'était prise : augmentation forte des prix pétroliers paralysant l'économie mondiale et crises politiques. C'est la situation aujourd'hui, nous descendons une longue pente fait de renchérissements énergétiques, de contractions économiques et d'échecs politiques, le tout ponctué de crises, catastrophes et guerres. Chacun se bat pour conserver ses acquis tandis que ceux en mesure de comprendre la situation se garderont bien de la communiquer, ou feront tout pour conserver les apparences de la prospérité.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Economie, Energie Imprimer
  • Le début de la fin

    Il y a des signes qui ne trompent pas, même dans notre pays, un des plus beaux et les plus riches de la terre, celui qui comporte les villes les plus agréables à vivre, le meilleur chocolat et les montres les plus précises, et bien même dans ce pays on peut voir les signes de la fin de la prospérité, en tout cas pour le citoyen moyen.

    Tandis que nos revenus piétinent ou plafonnent, tout le reste augmente ou va augmenter significativement: transports publics, essence, vignette autoroutière, aliments, assurances maladie.

    Tout cela me peine mais ne me surprend pas (et ne devrait pas surprendre une bonne partie de mes lecteurs) car ce qui n'augmente pas, ce sont l'espace et les ressources.

    Le pétrole conventionnel, facile à extraire et bon marché est en voie de disparition, il faut le remplacer par des équivalents plus onéreux (et malheureusement souvent plus polluants) et cette augmentation du prix commence à se répercuter dans tous les domaines de l'économie et particulièrement dans les coûts de maintenance de nos infrastructures.

    Et ce n'est qu'un début.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Economie, Energie Imprimer